Les oeuvres d'art de la Fondation de Corse UMANI
 
 

Yvan Rebyj

Yvan Rebyj  

Artiste numéricien (Inventeur d’images)

UNIVERS

Mettre en images, si les chercheurs mettent en mot des événements, mon projet artistique consiste à inventer des univers aujourd’hui non perceptibles ni représentés. Seul l’outil informatique permet la mise en mouvement virtuelle de l’image à une échelle humaine et dans une temporalité définie.

Trois orientations théoriques, articulées étroitement aux techniques informatiques, forment la base de la recherche que je poursuis depuis dix huit années :

1- “ VOIR ” et “ FAIRE VOIR ”

- Dans le premier cas, l’option artistique construit une image à partir de la réalité d’un objet, elle ne fait alors que reproduire.

- Dans le second cas, l’artiste met en oeuvre son imagination au service de la matérialité, transcendant la capacité de perception des individus. L’invention d’images dépasse alors l’image première et se présente comme une nouvelle donne. Dans ce sens la création artistique peut se décrypter, par exemple, à la lumière de concepts sociologiques. Quand Émile Durkheim définit la culture d’une société, il refuse d’y voir le résultat de la somme des individus au contraire, la somme des individus en société engendre une nouvelle modalité d’être et la force créatrice née de la rencontre d’unités particulières est inhérente à toute forme de production culturelle.

2 - Cette approche du “ visible ” et de “ l’invisible ” appliquée au cosmos nous renvoie à la perception de l’infiniment grand et de l’infiniment petit et ces dimensions dépassent de loin notre imagination.

Par ailleurs, l’infiniment grand et l’infiniment petit nous confrontent à notre passé et à notre devenir, aux origines de toute forme de vie, à leur futur mais aussi à toutes les vicissitudes des mutations.

L’exploration de ces univers introduit inévitablement l’idée du mouvement, source de création, source de vie. Cette création qui s’inscrit simultanément dans un espace intemporel (la création des mondes ou la fin des mondes) et dans un temps défini par le présent est toujours marquée par la transformation.

3 - Tout ce que nous pouvons imaginer est inscrit génétiquement. Nos cellules portent ainsi la trace de chaque partie présente dans le cosmos, mémoire du tout, de l’avant et de l’après, chaque partie constituant un modèle unique. Ici encore le tout ne se présente jamais comme la somme des parties.

 

La capacité de l’image numérique à mettre en forme l’invisible engendre une nouvelle façon de réfléchir sur la réalité. Numériser le réel permet alors de construire un contre monde, (un univers parallèle). “ Par la numérisation, les corps et (les objets), transformés dans leur structure la plus intime acquièrent soudain une nouvelle identité : ils deviennent des " images - monde ”. ( Ollivier Dyens, Chair et métal, vlb éditeur, 2000, p.142 )

Cette notion d’image monde est au coeur de ma démarche. Construire des représentations de cellules, atomes, neutrons... en perpétuelles mutations livre des clés sur la structure de l’univers. Mais ces représentations qui s’enracinent dans une réalité biologique ou physique... n’en sont pas moins des explorations imaginaires.

De tout temps, l’homme, qu’il soit scientifique ou artiste, a cherché à dire le monde et utilisé à cette fin les moyens techniques ou symboliques de son époque. Le cheminement que je propose s’inscrit dans cette quête, prenant appui sur les outils du XXIème siècle.

“ Nous ne savons pas tout ce que nous savons, ni ne voyons tout ce que nous voyons, car nous savons beaucoup plus de choses que nous ne pouvons en exprimer. Cet oubli à nous-mêmes, il revient à l’artiste de le dissiper ”. (Philippe Quéau Metaxu, Champ Vallon, 1989, p. 82)


Après 20 ans de voyages, de réflexions, mon retour à l’art ou l’image a débuté par l’ interprétation du transport de l’image à travers un câble, de réseau à média.
/ 1986 -1988 / collage de photocopies avec ajout de tirets à la gouache
“ luminophores ”.
DÉBUTS DU NUMÉRIQUE : photos montage avec lignes sérigraphiées.
/ 1989 - 1994 / commande privée : catalogue Chlorophylle Imatique ; plantes endémique à la Corse dimension 1,10 m x 26 m .
/ 1995 / Débuts de la création des UNIVERS.
/ 1999 / Abandons progressif d’images de scane.
/ 2007-2008 / Model quantique (travail sur la représentation d’ondes électro magnétiques ).


Retour | Cursus

 

Haut de page

 

 

Facebook afc-UMANI Suivez-nous sur Facebook

Inscrivez-vous à notre Newsletter


afc-UMANI - Associu pè una Fundazione di Corsica - Association pour une Fondation de Corse
BP 55 - 20416 Ville di Petrabugnu Cedex - Tél. + 33(0)4 95 55 16 16 - Email : afc@afcumani.org

© wsylvie 2010

Soutenez l'afc-UMANI