Soutien au peuple Sarayaku

Dans le cadre du programme Sulidarità, l’afc-UMANI a accordé 5 bourses de 1000 € à des étudiants du peuple Kichwa de Sarayaku pour financer leurs études.

Dans la continuité de cet engagement, l’afc-UMANI a soutenu la réalisation par France Culture d’un documentaire sur la résistance du peuple Kichwa de Sarayaku.

Le documentaire

Un documentaire d’Anne Pastor et Christine Diger

Sarayaku est le nom d’un peuple et d’un territoire au cœur de l’Amazonie Equatorienne : 135.000 hectares de forêt primaire sous lesquels se cachent des milliers d’animaux, d’insectes et de plantes […]
Le peuple Kichwa de Sarayaku, descendant probable des Incas sont aujourd’hui 1200 à vivre de chasse, de pêche et d’agriculture vivrière.
Dépositaires de savoirs ancestraux, ils ont leur langue, leur mythe et leur vision du monde. Mais la richesse de leur patrimoine n’a d’égale que sa fragilité. Depuis plus de trois décennies, ils s’opposent et résistent pacifiquement face aux menaces de déforestation, aux intimidations des compagnies pétrolières et aux tentatives de destruction de leur culture et de leur environnement. Avant qu’il ne soit trop tard, ils réaffirment haut et fort leur culture et leur identité dans cette fête de la lance.

Avec la participation de : Patrick Bard, écrivain journaliste, Sabine Bouchat, du projet d’éducation interculturelle Tayak wasi, José Gualinga, président de la communauté, Eriberto Gualinga, vidéaste et propriétaire de la fête de la Lance 2013, José Luis Gualinga, adjudant de la fête de la Lance 2013, Fabricio Guanam, Casa del Arbol à Quito, Cristina Gualinga, professeur, Yaku Vitteri, chanteur et professeur de philosophie, Don Sabino, chamane -Yatchwak.

Diffusé le 25 juin 2013 sur France Culture

Source : www.franceculture.fr

Partager l'article

S'inscrire à la newsletter

Recevez des mises à jour et apprenez des meilleurs

Explorer

Actus & événements

Formations Médiation et régulation des conflits

Quatre modules de formation à la régulation non-violente des conflits sont programmés à travers toute la Corse et sont disponibles sur inscription.